Retrouvailles

  • Posté le : 31/10/2006 - 08:53
  • par : Yann

Dimanche dernier, nous avons reçu Charlotte, Hélène et Yannick à dîner (au sens québécois du terme, c'est à dire en tout début d'après-midi). J'ai retrouvé avec plaisir la bonne ambiance que j'appréciais beaucoup lors de de ma première saison au Québec. Après le repas, nous nous sommes lancés dans une palpitante partie de tarot, tout en jasant et en buvant un excellent thé. Nos invités nous avaient en effet offert un assortiment de boîtes de ce breuvage ainsi qu'un très joli service qu'il aurait été dommage de ne pas inaugurer pour l'occasion. Nous nous sommes quittés vers 20h de très bonne humeur, même la personne que je ne nommerai pas qui est passée de la deuxième place à la dernière avec un total de -700 points.

Ce n'était pas la première fois que nous nous retrouvions. Dès le lendemain de notre arrivée à Montréal, Charlotte nous avait emmenés avec elle à l'avant-première d'un court-métrage mexicain, puis nous avait invités une semaine plus tard à souper avec Yannick, Hélène et deux autres amis québécois.Depuis notre retour à Montréal, nous avons eu aussi l'occasion de revoir Mélanie et son chum Lionel, qui nous ont invités à souper, et que nous avons accueillis à notre tour après notre emménagement, Noémie, avec qui nous avons pris un verre dans le bar "Le réservoir", et Cécile, avec qui nous avons dîné dans un restaurant indien du centre-ville. Nous sommes donc loin de vivre le sentiment d'isolement que subissent beaucoup d'immigrants en arrivant dans un nouveau pays.

[inline:retrouvailles2.jpg=Grande bibliothèque]

Comme j'avais du mal à m'imposer un rythme pour chercher du travail, je suis allé lundi à 10h du matin à la Grande bibliothèque avec mon iBook dans mon sac afin de m'obliger à travailler sur mon CV. Seule une partie est ouverte le lundi, mais on y trouve quand même des tables, des chaises et une connexion à Internet sans fil, ce qui me suffit largement pour travailler. J'ai d'ailleurs réalisé que j'aurais pu faire de précieuses économies si j'avais accédé au réseau ici dès le début de notre séjour, plutôt que d'aller au café et payer un capuccino à chaque fois que je souhaitais envoyer un mail.

La première demi-heure a été difficile, car une Québécoise totalement hystérique faisait un scandale devant les portes, visiblement parce que l'on ne la laissait pas entrer à cause d'un mauvais comportement. A entendre ses vocifération, je ne serais pas surpris que cette sanction était justifiée. Elle hurlait à s'en rompre les cordes vocales, et accessoirement les tympans de la centaine de personnes présentes à l'intérieur de la bibliothèque. Elle a heureusement fini par se calmer, à moins que les employés qui essayaient de la raisonner aient fini par se lasser et aient appelé les services de sécurité.

En définitive, j'ai bien avancé sur mon CV, et je pense le terminer cet après-midi. Il est temps, car plusieurs personnes m'ont proposé de le transmettre à des entreprises.